Show au musée

REPORTAGE / Show au musée d’ethno

meg-nomade-floriane-facchini-megLe Musée d’Ethnographie de Genève propose de nouvelles visites « MEG nomade«  cet hiver. « MEG nomade », kézako ? C’est un rendez-vous avec la talentueuse comédienne Floriane Facchini pour une découverte atypique des cultures du monde ; c’est un parcours à la rencontre d’objets exotiques (mais pas que…), à travers des contes participatifs pour les enfants dès 5 ans. Nous avons testé cette formule avec grand plaisir avec Swann, 7 ans, et Louise, 8 ans. Allez, on vous raconte ! * lien vers les infos pratiques en fin d’article *


 

Dans l’expo de référence du nouveau MEG

À deux pas de Plainpalais, le MEG nous accueille dans un bel écrin architectural qui vaut le coup d’œil : un bâtiment à la forme curieuse, tout en plaques d’aluminium tressées, qui joue subtilement avec la lumière. Pendant qu’on s’approche, la façade passe du blanc au beige-gris, ce qui n’a pas échappé à notre Louisette ! On est ravis par ce spectacle, mais pas très en avance, alors vite, on entre ! On prend l’escalier baigné d’une douce lumière, direction l’exposition de référence pour un voyage autour du monde d’une heure trente. C’est le « MEG nomade ».

planche-meg-nomade-1

 

Une aventure qui mise sur l’imaginaire

Dans l’ambiance tamisée de l’exposition permanente, les enfants s’installent sur des tapis colorés autour de Floriane Facchini et de son étrange chariot. Ensemble, ils mettent au point les derniers préparatifs avant le départ. La conteuse leur offre une indispensable carte du monde car, ensemble, ils vont sillonner les mers sur les traces de l’ethnologue Ella Maillart… Chouette, à peine arrivés,  déjà un cadeau, les enfants jubilent ! Une fois le trésor remis aux papas, mamies et tontons présents… l’heure du départ sonne ! Allez les loulous, branchez votre imaginaire sur celui de ce guide aussi farfelu que souriant, mettez vos gilets de sauvetage et c’est parti pour un voyage entre réalités et fictions ! Les enfants miment l’action et s’accrochent au chariot à malices, peuplé de personnages, pour traverser l’immense salle et ses vitrines. Les papas-mamies-tontons ferment le convoi !

planche-meg-nomade-4

 

Des contes participatifs et drôles

À chaque arrêt, on s’installe sur les tapis et c’est parti pour un conte… pas comme les autres ! Après avoir présentés l’objet et l’histoire, Floriane invite les enfants à participer à la narration. Leur mission : incarner un des personnages à travers une intervention définie à l’avance : un saut, un son, un geste, etc… à réaliser quand Floriane prononce un mot précis. Les enfants sont ravis par ce jeu. On fait une brève répétition, une mise au point nécessaire qui fait bien rire les acteurs tout comme le public. Ensuite, Floriane déroule son art du conte  et le fil de l’histoire, animée – ou plutôt perturbée ! – par le jeu des acteurs en herbe. On écoute, on joue, on rit, on observe l’objetLa première halte nous entraîne au Japon à la découverte d’un samouraï et de son armure… Louise et Swann sont choisis pour participer, quelle rigolade !

planche-meg-nomade-3

 

Une mise en scène enthousiasmante 

Après chaque histoire, on s’approche un peu plus de la vitrine. On prend alors le temps d’observer les objets « sous toutes leurs coutures » pour retrouver des éléments de l’histoire : une image gravée dans le métal, une forme particulière… Puis Floriane donne le signal, départ imminent ! Les enfants s’affairent. À la hâte ils démontent le camp, chargent les tapis sur le chariot magique et embarquent pour une nouvelle aventure ! Et comme cela, on voyage avec enthousiasme d’Asie en Afrique, du Canada en Europe, sans voir le temps passer. On rencontre un petit tambour qui veut grimper dans le ciel, on observe les objets du Grand Nord en os de baleine et en peaux d’animaux, on découvre les anciennes boîtes à sel de chez nous en forme de poules…

planche-meg-nomade-5

 

Une expérience plébiscitée par enfants et parents !

Au final, les enfants ont adoré ! On remercie Floriane, on refait un tour en Asie pour prendre le temps de regarder d’autres objets magnifiques… et on se dit qu’on reviendrait bien une autre fois ! Car Floriane Facchini renouvelle régulièrement le programme de contes et d’objets à découvrir dans le MEG nomade. À partir de janvier 2017, elle inaugure une nouvelle formule où l’on explore un continent différent à chaque fois…

 

Mon avis : cette proposition est vraiment réussie et intéressante ; cette visite originale suscite l’intérêt des enfants, aiguise leur sens de l’observation et de l’écoute, les sensibilise à une découverte active et ouvre leur esprit à d’autres cultures ! Génial donc, on vous recommande vivement ce MEG nomade ; nous, on y retourne dès que possible 😉

 

Pour les infos pratiques sur les prochains « MEG nomade », c’est par ici !