Black & White

ACTU / Black & White, avis d’OVNIs dans le cinéma pour enfants !

Alors que la neige arrive (enfin !) pour blanchir nos campagnes, le cinéma se met au diapason du paysage d’hiver ! Plusieurs films anciens en noir & blanc, sont à découvrir avec nos petits loups dans la région au mois de janvier. Oui, oui, ça peut leur plaire !! Et à vous aussi ! PEPZiNE vous présente ces OVNIs du cinéma pour le jeune public, à l’affiche à Genève et Annecy, et vous offre quelques liens vers d’autres pépites black & white en ligne !

Photo ci-contre : « Le Chantier des gosses », de Jean Harlez



« Alice Comedies » (VF), 1924, dès 4 ans

Avant de devenir le producteur que l’on sait, Walt Disney était un auteur de cinéma pionnier dans l’animation. « Alice Comedies », 4 films d’animation (42 min.) est un bon exemple des petits bijoux qu’il a signé. Des dessins animés bien « pêchus » et « hybrides » avec pour héroïne, une véritable petite fille en chair et en os, la bien-nommée Alice, qui passe de l’autre côté de l’écran pour vivre des tas d’aventures (au far-west, avec des fantômes…) ! Le tout a été restauré et mis en musique pour notre plus grand plaisir. C’est drôle et poétique, à voir !


Où ça ? Quand ça ?

* ANNECY Cinéma MJC Novel, 2 place Annapurna, 74000 Annecy

Mer. 11/01 à 14h30 & 16h30, sam. 14/01 à 16h // tarifs : enfant 4,50€, adulte 6,50€


* GENÈVE – Cinéma Grütli Simon, 16 rue du général Dufour, 1204 Genève

dans le cadre du Petit Black Movie festival (+ d’infos au +41 (0)76 513 77 48)

Sam. 21/01 à 11h15, mer. 25/01 à 13h30 & dim. 29/01 à 11h15 // tarifs : enfant 6 CHF, adulte 6 à 13 CHF, réservation conseillée sur www.blackmovie.ch



« Le Chantier des gosses », 1959, dès 6 ans

Sorti avant la fameuse » Guerre des boutons » (1962) qui célèbre la jeunesse rurale d’avant-guerre dans un coin de France, « Le Chantier des gosses » de Jean Harlez (83 min.) nous embarque dans l’univers d’une bande de gamins des rues du Bruxelles populaire des années 1950. Débarquent architectes et géomètres chargés de rénover ce quartier d’après-guerre… s’ensuit une confrontation, qui frisera le drame, où l’on s’entiche de l’esprit frondeur et de la gouaille de ces petites canailles. Voilà une programmation originale pour nos familles (dans un cinéma atypique) tant à valeur divertissante que documentaire… à tenter par les curieux et… les gourmands !! Car des gaufres bruxelloises accompagnent les séances !!

Où ça ? Quand ça ?

* GENÈVE SPOUTNIK CINÉMA, 11 rue de la Coulouvrenière, 1204 Genève

Mer. 11/01 à 14h, sam. 14/01 à 16h & mer. 18/01 à 14h // tarifs : enfant 5 CHF, adulte 8 à 12 CHF



Programme « Ballade parisienne » (1957 et +), dès 8 ans

Le programme de trois courts-métrages (45 min. au total) débute avec « La Seine a rencontré Paris » de Joris Ivens (31 min.), un chef d’œuvre noir et blanc  à la gloire de Paris et de la Seine, ses travailleurs, ses bateliers, ses flâneurs, ses clochards… De belles images et bande-son, accordéon et texte poétique de Jacques Prévert dit par Serge Reggiani. À découvrir.

La bal(l)ade se poursuit avec deux petits films d’animation expérimentaux de Albert Pierru pour découvrir le cinéma autrement : « Terminus for you » (1995 – 9 min.) & « Nocturne party » (1960 – 5 min.), truffé de gags sur musique jazzy.

Extrait de « La Seine a rencontré Paris » sur youtube par ici.

Où ça ? Quand ça ?

* GENÈVE – Cinéma Grütli Simon, 16 rue du général Dufour, 1204 Genève

dans le cadre du Petit Black Movie festival (+ d’infos au +41 (0)76 513 77 48)

Dim. 22/01 à 10h // tarifs : enfant 6 CHF, adulte 6 à 13 CHF, réservation conseillée sur www.blackmovie.ch



D’autres black & white à visionner à la maison

Pour ma part, je garde de bons souvenirs d’enfance de « Fanfan la tulipe » avec Gérard Philippe et de la « Guerre des boutons » (version Yves Robert, 1962) ! Vous aussi, vous avez sans doute quelques tendres souvenirs en noir et blanc que vous aimeriez raviver et partager avec vos loulous ?! Bien entendu, il y a aussi l’indétrônable Charlot, avec de nombreux longs-métrages célèbres comme « Le Kid », « Les Temps modernes », « Le Cirque » (dès 6-7 ans) ou « Le Dictateur » (à réserver aux enfants de 10 ans et +) à trouver en DVD, en bibliothèque ou ailleurs.

En plus de ces « classiques », on vous propose de (re ?)découvrir en famille et en ligne :

« Nanouk l’esquimau » (1922 – 52 min.), le documentaire ethno de Robert Flaherty à voir dès 5-6 ans, qui permet de découvrir la vie traditionnelle des peuples Inuits sur la banquise dans le Grand Nord canadien à travers le quotidien d’une famille : sans paroles, avec musique, très touchant. Cliquez sur l’image pour retrouver le film en intégralité sur youtube.

 


« Félix le chat » (années 1930) de Otto Messmer, premières versions en noir & blanc des aventures du chat facétieux truffées de gags, sous forme de ciné-concert très réussi à regarder dès 3 ans, avec le contrebassiste Jean Bolcato du collectif ARFI, spectacle vu avec mon fiston il y a quelques années à Annecy :

 

J’espère que ça vous plaira !